INFORMATION HORAIRES DE SEPTEMBRE

with Pas de commentaire

Bonjour à tous,

 

Pour le mois de septembre, nos horaires changent, merci d’en prendre note :

  • Le lundi, mardi, jeudi, vendredi de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h00
  • Le mercredi et le samedi de 9h00 à 12h00

Merci de votre compréhension.

Toute l’équipe de Piscines Romieux.

 

 

Conseils d’entretien pour une qualité de l’eau optimale avec BAYROL

with Pas de commentaire
Piscines Romieux vous invite à consulter les Fiches Conseils BAYROL pour profiter d’une qualité d’eau irréprochable toute la saison.

Vous retrouverez les produits BAYROL pour l’entretien de votre piscine dans notre boutique.

En cas de problème, nous analysons l’eau de votre bassin avec vous (sous réserve d’échantillon prélevé dans de bonnes conditions : bouteille propre, remplie entièrement et operculée sous l’eau). Consultez notre article sur l’art et la manière de prélever un échantillon d’eau.

 

Les 4 étapes de traitement BAYROL :

Les experts de BAYROL recommandent la mise en œuvre de quatre étapes pour une eau parfaitement propre :

  • Étape 1 : équilibre de l’eau
  • Étape 2 : désinfection de l’eau
  • Étape 3 : lutte contre les algues
  • Étape 4 : floculation / clarification

Ces étapes déterminent également l’ordre dans lequel les produits de traitement doivent être dosés.

Cependant, chaque piscine a un environnement particulier et des besoins spécifiques auxquels le traitement doit être adapté. C’est à vous, qui êtes en charge de l’entretien de la piscine, de décider combien d’étapes de traitements sont nécessaires.

Prélever un échantillon d’eau dans de bonnes conditions

with Pas de commentaire

Un échantillon d’eau, pour quoi faire ?

Il est nécessaire de procéder chaque semaine à l’analyse de votre eau de piscine afin de s’assurer que la baignade restera confortable. On a tendance à oublier qu’une eau mal équilibrée peut entrainer des problèmes de peau, irritation des yeux voire pire des infections…

Chez vous, analysez le pH et le taux de désinfectant chaque semaine.
Régulièrement, assurez-vous que le taux de stabilisant (si vous traitez au chlore) est toujours dans les normes.

Au démarrage du bassin, nous vous recommandons de vérifier les taux de TH (Titre Hydrotimétrique = dureté de l’eau) et de TAC (Titre Alcalimétrique Complet = alcalinité de l’eau). Indispensable si vous utilisez des appareils de traitement automatique qui ont besoin d’une bonne conductivité de l’eau pour fonctionner correctement.

électrolyseur au sel Salt Relax de BAYROL

 

Comment prélever un échantillon d’eau exploitable :

  • Le contenant :

Déterminer un contenant qui ne servira qu’au prélèvement de l’eau de piscine, par exemple une bouteille d’eau minérale vide, un bocal en verre type pot de confiture. Le contenant doit être très propre (pas de rouge à lèvre sur le goulot, pas un contenant de produits de beauté, pas le bocal d’asperges mal rincé, ni un arrosoir… ).

  • Recueillir l’eau :

L’eau de surface est souvent plus chaude et plus « sale » elle n’est pas représentative du volume total d’eau. Plonger le bras avec votre bouteille sous l’eau à environ 30cm de profondeur pour la remplir et operculez-la sous l’eau, pour ne pas avoir d’air dans la bouteille. Attention ce point est très important surtout si vous devez analyser le TAC. La façon de prélever de l’eau dans le bassin influence directement la qualité des résultats obtenus lors de l’analyse.

  • Quelle quantité ?

Tout dépend ce que vous utilisez pour l’analyse. Prenez suffisamment d’eau, il vaut mieux en avoir plus que pas assez pour remplir vos fioles de test jusqu’au trait ! Si vous devez apporter de l’eau au magasin prenez au moins 0,5 litre, nous réalisons plusieurs tests séparément et une confirmation peut-être nécessaire…

Procéder rapidement à l’analyse !

Utilisez ensuite immédiatement votre échantillon pour réaliser vos analyses. Que vous utilisiez des languettes ou des réactifs liquides ou en pastilles faites la lecture immédiatement.

Vous ne vous en sortez pas ? La piscine reste désespérément verte ? Vous ne savez pas interpréter le résultat ?
Chez Piscines Romieux, à la boutique, vous pouvez nous apporter un échantillon d’eau et nous effectuerons des analyses complètes qui vous permettrons de sélectionner les bons produits pour obtenir ou conserver un bon équilibre de l’eau.
Apportez rapidement l’eau, ne laissez pas la bouteille d’eau toute la journée dans la voiture.

Nb : ne nous apportez pas votre kit d’analyse mais un échantillon d’eau vierge que nous analyserons sur place à votre arrivée.

 

Les paramètres mesurés en boutique :

  • Taux de désinfectant (chlore ou brome)
  • Stabilisant (acide cyanurique)
  • TH et TAC
  • Sel
  • Taux de Phosphates
  • Teneur en TDS (sels totaux dissous)
  • Les métaux (il faut nous laisser l’échantillon, le résultat n’est pas immédiat)

 

Nous vous conseillerons à partir des résultats et vous repartirez avec votre « ordonnance ».

5 étapes pour le traitement de l’eau de piscine

with Pas de commentaire

Il convient de vérifier plusieurs points chaque semaine pour profiter d’une eau de baignade aussi cristalline que saine :

 

1/ Régulation du pH :

  • si traitement au chlore ou oxygène actif : pH idéal entre 7.0 et 7.4
  • si traitement au brome : pH idéal entre 7.4 et 7.8
 
2/ Désinfection de l’eau : par du chlore, de l’oxygène actif ou du brome…

 
3/ Lutte contre des algues : à titre préventif une petite quantité d’anti-algues peut-être ajoutée régulièrement à l’eau de la piscine. Ne pas utiliser de sulfate de cuivre…

 
4/ Floculation : il s’agit de la capacité des particules à se regrouper en éléments plus « gros » pouvant être retenus par le filtre à sable. Permet une eau très cristalline.

Ne pas faire de floculation si votre filtre est rempli de verre filtrant ou de zéolithe, ou si vous avez un filtre à diatomées.

 

5/ Entretien du filtre : le filtre est le poumon de votre bassin, qu’il soit à sable, à diatomées ou à cartouche il convient de faire un entretien spécifique pour qu’il soit efficace dans son rôle filtrant et qu’il ne soit pas un nid à bactéries (biofilm).

 

La remise en route du bassin au printemps

with Pas de commentaire

La remise en service correcte de la piscine est une étape essentielle. Vous pourrez ensuite profiter toute la saison d’une eau claire et saine (sans prolifération de bactéries), économiser en équipements et produits (une eau verte est parfois difficile à rattraper… et cela coûte vite cher).

 

Quand remettre en service sa piscine ?

Effectuez la remise en service le plus tôt possible, dès que l’eau dépasse les 15-16°C. Il faut attendre 15°C pour les piscines traitées par électrolyse. Si vous attendez trop, le coût de la remise en service pourrait être onéreux et le coût supplémentaire pourrait être plus élevé qu’un ou deux mois de traitement économisé. Avril-mai, selon la météo de la saison, est la période idéale car l’eau est encore à faible température les algues ne se sont pas encore formées.

 

Comment remettre en route ma piscine ?

Remettez en place les paniers de skimmer, les bouchons de purge de la pompe et du filtre et revissez les embouts orientables des refoulements… Si vous avez un système de filtre à cartouche mettez des filtres neufs. Si vous avez un filtre à diatomées rechargez-le en diatomites, les côtelettes ont dû être nettoyées à l’hivernage.

Si le bassin est vide, pulvérisez un algicide sur les parois et laissez sécher avant de remplir.

Réajustez votre  niveau d’eau plus haut qu’à l’habitude, retirez les plus grosses impuretés à l’aide d’une épuisette de fond puis passez l’aspirateur en positionnant la vanne 6 voies sur égout/waste/vidange. Vous referez votre niveau d’eau correct après cette opération qui vide un peu la piscine mais élimine efficacement les saletés sans polluer le filtre.

 

 

Nettoyez votre ligne d’eau avec éponge et produit adapté (Attention : utilisez uniquement des  produits conçus pour le milieu de la piscine sous peine d’altérer votre liner).

Ajustez ensuite le temps de filtration en fonction de la température de votre eau* Contrôlez et ajustez votre pH.
Procédez à une chloration choc (hypochlorite de calcium ou dichlo-isocyanurate selon « âge de l’eau »), filtration en continue pendant 24 à 48h : une pastille de 20 gr/ m3 et nettoyez le filtre à sable (lavage et rinçage 1 fois par semaine).

* temps de filtration = température de l’eau ÷ 2 (au-delà de 28°C filtration 24h/24)

 

Équilibre de l’eau : procédez aux analyses et au traitement de l’eau :

  • Ajuster le pH si nécessaire (entre 7.2 et 7.4) avec du pH moins ou pH plus. Les produits correctifs doivent être introduits dans le bassin lorsque la filtration est en marche. Le pH tend à augmenter rapidement dans les jours qui suivent la remise en service.
  • Contrôle du taux de stabilisant.

Si vous faites un traitement au chlore, contrôlez le stabilisant. Il doit se situer à 30mg/l et ne pas dépasser les 75mg/l (40mg/l maxi en cas de sonde redox). En cas d’excès, le chlore est « bloqué » la seule solution est de vidanger tout ou partie du bassin selon la concentration.

  • Contrôle du TH (calcaire).  Si votre eau à un TH de plus de 22°f, mettre un séquestrant calcaire.

 


Les petits plus qui font toute la différence :

 

  • Pompe : Soyez attentif à votre pompe lors de sa remise en marche. Si elle fait un bruit anormal qui persiste après 1 heure d’utilisation, c’est certainement que les roulements sont grippés. Il faut alors procéder aussitôt à leur remplacement.
  • Filtre : Si vous ne l’avez pas nettoyé chimiquement lors de l’hivernage, c’est le moment de le faire. Vérifiez l’état du sable : dévissez le couvercle et prenez une poignée de sable dans la main pour juger de son état. S’il est « gras » désinfectez-le avec un produit adapté ; s’il est calcifié utilisez un détartrant. Nous vous conseillons les deux : l’un à l’hivernage l’autre au déshivernage pour maintenir un substrat filtrant sain et efficace.

 

  • Procéder à un contre-lavage du filtre suivi d’un rinçage (vanne multivoies). Cette étape peut être faite 24h après la mise la mise en route (voire plus si l’eau est très sale).
 Puis, remettre la vanne multivoies en position « filtration »
  • Bien surveiller le manomètre les premiers jours.

 

Électrolyseur au sel : La plupart des systèmes ne fonctionnement pas si la température de l’eau est inférieure à 15°C. Pour le nettoyage des électrodes : il existe des systèmes auto nettoyant (fonctionne 1 heure dans un sens et 1 heure dans l’autre), c’est pourquoi il est préférable d’ajuster la programmation de fonctionnement de la piscine par paires d’heures. Il est également conseillé de nettoyer les électrodes au moins 2 fois par an avec un produit nettoyant de cellules d’électrolyseur. Dans tous les cas, il faut bien tenir son pH entre 7 et 7.2 pour éviter l’entartrage de la cellule.

Passage du balai-aspirateur-manuel : pensez à amorcer le tuyau d’aspiration en le rentrant tout doucement dans l’eau, à la verticale, pour éviter toute entrée d’air qui désamorcerait la pompe. Il vaut mieux d’abord passer sur la partie la plus profonde de la piscine pour éviter de mettre en suspension les débris qui se sont déposés au fond de la piscine. Passez ensuite aux zones pentues.

Soulevez bien votre balai entre chaque passage pour ne pas mettre en suspension les particules. C’est pourquoi il est recommandé d’utiliser au début un balai manuel plutôt qu’un robot automatique. Ensuite, vous pourrez parfaire le nettoyage avec le robot. Si vous voyez que le balai a du mal à aspirer, vérifiez la pression du filtre (grâce au manomètre) et si nécessaire, nettoyez le pré filtre ou le panier de skimmer.

L’UTILISATION D’UN ROBOT EST DÉCONSEILLÉE A L’OUVERTURE DU BASSIN, RÉSERVEZ-LE À L’ENTRETIEN HEBDOMADAIRE.

En tout début de saison, c’est le moment d’effectuer un petit check-up de votre piscine :

  • Examen général du liner ou du revêtement
  • Vérification du bon fonctionnement de la pompe de filtration
  • Contrôle des équipements annexes

30 ans mais une longue histoire à raconter…

with Pas de commentaire

Un petit historique pour vous emmener dans les coulisses de l’entreprise…

 

En 1982, Yvon ROMIEUX et Michèle Romieux (née Charbonneau) reprennent les locaux de la société de filature Charfil qui appartenait au père de Michèle. Loisir équipement 2000 est né : meubles de jardin haut de gamme, poteries, luminaires… mais les demandes de piscines affluent.
En 1985, Yvon Romieux suit une formation de piscinier et consacre désormais l’entreprise à la piscine. Une fois son diplôme de piscinier, obtenu à Grasse, en poche, Philippe rejoint ses parents en 1990. Après le décès d’Yvon en 2001, Michèle et Philippe continuent de développer l’entreprise familiale qui devient Piscines Romieux avec le même souci du travail bien fait et de la qualité. Il leur tient à cœur de garder à l’entreprise les valeurs familiales : Juliette, l’épouse de Philippe, prend le secrétariat et la comptabilité en 2004. Lorsque Michèle part à la retraite en 2010, Philippe et Juliette se retrouvent à la tête d’un showroom de 200m² avec 2 vendeuses et 4 techniciens, diplomés des métiers de la piscine, chargés des entretiens, des dépannages et de la construction.
En 2015, Nous avons fêté les 30 ans de la maison Romieux avec une équipe sympathique et soudée avec toujours la même passion et la même sincérité.

 

De gauche à droite : Fabien, Elodie, Michèle Romieux, Juliette Romieux, Philippe Romieux, Anaïs, Mickael et Quentin

Guide d’hivernage en 7 étapes

with Pas de commentaire

Tant que l’eau de votre bassin n’est pas en dessous de 18 °C il ne faut pas arrêter votre filtration, ni le traitement de votre eau car les algues et les micro-organismes continuent de se développer.


Téléchargez le guide au format PDF ici !

1/ Nettoyage du filtre

Le filtre est le poumon de votre piscine ne négligez pas son entretien : le calcaire altère son efficacité ; une désinfection spécifique vient à bout du biofilm qui entretien les algues, une mauvaise hygiène de l’eau (maladies, bactéries, virus…) et entraîne une importante consommation de produits.

  • Filtre à diatomées : Evacuez les diatomées puis lavez les supports filtrants au jet. Un bain dans une solution acide peut être nécessaire.
  • Filtre à cartouche : Nettoyez la cartouche dans une solution acide et brossez chaque pli avant un rinçage à l’eau claire.
  • Filtre à sable : Versez DECALCIT SUPER / BAYROL ou FILTER NET LIQUIDE / CHEMOFORM dans le préfiltre de pompe ou sur le sable du filtre. Laissez agir le temps indiqué. Ne remettez pas le couvercle tant que le produit mousse, positionnez la vanne 6 voies sur égout/waste. Ensuite effectuez un lavage, puis rinçage.

 

2/ Nettoyage du bassin et baisse du niveau d’eau

Passez l’aspirateur manuel avec la vanne 6 voies en position égout/waste. Cela permet d’évacuer une partie des traitements et déchets de la saison tout en baissant le niveau d’eau.

 

Le robot n’est pas approprié pour les opérations d’hivernage et de déshivernage.

Après avoir passé le balai manuel continuez à envoyer l’eau à l’égout par les aspirations de fond pour atteindre le niveau optimal d’hivernage*

Cette opération a aussi pour but de vidanger les circuits hydrauliques pour qu’ils n’éclatent pas en cas de gel. Ne videz pas votre piscine en totalité vous pourriez endommager la structure de votre piscine. Il est important que le niveau d’eau soit suffisant pour protéger le bassin des poussées extérieures en cas de gel important et pour bien maintenir le revêtement en place (liner). Le rajout d’eau neuve à la saison prochaine ne peut être que bénéfique.

Pour finir, nettoyez la ligne d’eau soigneusement avec un produit adapté.

*Niveau optimal d’hivernage : deux cas de figure soit le local technique est « en charge » ou « en pression » c’est-à-dire en dessous du niveau de l’eau soit il est « hors charge ».

  • Local technique en charge : baissez le niveau 5 à 10 cm sous les refoulements sans mettre de bouchons, vannes fermées.
  • Local technique hors charge : baissez le niveau 5 à 10 cm sous les skimmers, mettez des bouchons et laissez les vannes ouvertes.

 

3/ Les produits d’hivernage

Dans un bassin propre et une eau claire*, versez votre produit d’hivernage devant les refoulements : PURIPOOL / BAYROL

Ce produit d’hivernage est composé d’un anti-algues et d’un stabilisant calcaire.
Contrairement aux idées reçues, le produit d’hivernage ne contient pas d’antigel !

 

*La chloration choc devra avoir lieu 2-3 jours avant la mise en place des produits d’hivernage pour ne pas gêner l’action du produit. En revanche, vous pouvez désinfecter au préalable votre bassin avec de l’oxygène actif : CHEMOTOP O2.

 

Afin de bien mélanger le produit d’hivernage à l’eau du bassin, laissez tourner la pompe 2 heures sur la position re-circulation de la vanne 6 voies (par la bonde de fond et les refoulements.)

 
 

4/ Mise en place des accessoires d’hivernage (antigel)

Placez des bouchons sur les refoulements et la prise-balai (local technique HORS CHARGE) ainsi qu’une bouteille « gizzmo » dans chaque skimmer pour éviter la poussée de la glace. Installez une ligne de flotteurs d’hivernage dans la diagonale du bassin pour éviter la déformation des parois.

 

Si votre eau est très calcaire nettoyez les refoulements avec une solution acide détartrante avant de les stocker pour l’hiver. Pensez à nettoyer toutes les pièces à sceller (niche des projecteurs, refoulements, skimmer…)

Otez, nettoyez puis stockez à l’abri : échelle, plongeoir, pompe de nage à contre courrant…

 
 

5/ Mise en place de la couverture d’hivernage

On procède alors à la mise en place d’une couverture d’hivernage qui protégera au mieux votre piscine de la pollution extérieure en plus d’apporter une sécurité efficace vis à vis des jeunes enfants.

 

 

6/ Hivernage de la pompe

Nettoyez le panier du préfiltre de la pompe, enlevez la purge (une ou deux purges selon le modèle de pompe).

Rangez les purges (de la pompe, du filtre, du système de chauffage…) ensemble dans le panier du préfiltre par exemple pour ne pas les égarer d’ici le printemps !

bouchon de purge

 
 

7/ Tableau électrique et vanne multivoie

Déconnectez le tableau électrique et les fusibles et placez la vanne multivoies entre 2 positions pour éviter que le joint reste comprimé pendant plusieurs mois. Certaines vannes ont une position « hiver » qui assure cette fonction.

Vannes en position Hiver

Des nouveautés pour un été en beauté

with Pas de commentaire

Le beau temps s’installe, nous pensons déjà tous à notre piscine, à profiter du jardin et de la terrasse… Bronzette, farniente et jardinage au programme !

Pour cela, Piscines Romieux vous propose ses nouveautés pour profiter de votre bassin en toute quiétude :
Les douches HAPPY, pleine de peps, elles égayeront à coup sûr les abords de votre piscine et s’assortiront à votre mobilier de jardin.

 

 

Le golf de piscine : épatez vos amis en améliorant votre swing  les pieds dans l’eau !!
 

 

Des bains de soleil à partir de 60,00 € : différents modèles pour tous les styles

 

 

Et aussi, des bougies colorées, flottantes ou anti-moustiques qui agrémenterons vos belles soirées de printemps et d’été dans leurs jolis photophores… se faire plaisir à petits prix, ça n’a pas de prix !
 
Et toujours des draps de bain, des gonflables, des jeux de piscines, des hamacs et des chaises suspendues…

 

 

Le fameux sit-in-pool, véritable canapé de piscine, toujours un best-seller chez Piscines Romieux !
 

 

Piscines Romieux, pour la piscine mais pas que ! Nous proposons aussi la gamme de Kayak Z-ray sur commande. Venez découvrir le modèle d’expo.

   

 

Venez vite découvrir vos futurs équipements chez Piscines Romieux

Le balai BENDERVAC de MAREVA

with Pas de commentaire

Le balai Bendervac de Mareva est un balai universel (pour piscine liner ou béton) en caoutchouc souple d’une performance incomparable !

 

Utilisé tous les jours par nos techniciens pour entretenir vos bassins, nous n’hésitons pas à le recommander aux clients qui souhaitent un balai qui offre un résultat de nettoyage parfait en un minimum de temps. Sa grande surface d’aspiration (44x28cm) permet de réduire le temps d’entretien du bassin, sa souplesse permet de travailler avec aisance sur les angles et les arrondis. Son poids (3,5kg) facilite sa tenue au fond de l’eau et rend moins pénible l’effort pour maintenir le balai au fond du bassin. Robuste, il résiste aux produits chimiques et aux écarts de température, c’est un balai que vous pourrez garder très longtemps avec un minimum de soins. Chaque pièce peut être changée en cas d’usure.
Il est parfaitement adapté aux gros nettoyages (déshivernage) comme aux entretiens hebdomadaires. Il aspire les feuilles et les gros débris.
Vous le trouverez en magasin dès le mois d’avril. 
Son prix est, certes, bien plus élevé qu’un balai classique (qui ne durera guère plus d’une saison) mais Bendervac ne tardera pas à vous faire oublier que les robots existent ! 😉

 

La sécurité des bassins

with Pas de commentaire

Notre priorité : la sécurité des bassins.
 
Spécialisé dans la commercialisation et la construction de piscines traditionnelles, Piscines Romieux a fait de la sécurité de ses installations une priorité de premier rang.
 
Nous vous conseillons et vous informons sur les réglementations en vigueur.

 

Réglementations sur la sécurité des piscines

La loi du 3 janvier 2003 relative à la sécurité des piscines a pour objectif de prévenir les risques de noyades de jeunes enfants. Cette loi impose que depuis le 1er janvier 2004, les piscines privées nouvellement construites, à usage individuel ou collectif, soient pourvues d’un dispositif de sécurité normalisé ; depuis le 1er mai 2004 les piscines existantes des habitations données en location saisonnière soient également pourvues d’un tel dispositif ; à partir du 1er janvier 2006, toutes les autres piscines existantes soient équipées.
 
Le décret d’application de cette loi a été publié au Journal Officiel du 1er janvier 2004 (décret n° 2003-1389 du 31 décembre 2003 relatif à la sécurité des piscines et modifiant le code de la construction et de l’habitation).
 
Note : ce décret a été modifié le 7 juin 2004 par le décret n° 2004-499 qui fixe des exigences de sécurité pour quatre types de dispositifs : les barrières de protection, les couvertures, les abris et les alarmes.
 
Sont concernées par cette loi les piscines privatives à usage individuel (c’est-à-dire réservé à l’usage personnel d’une famille) ou collectif de plein air (toute piscine privée qui n’est pas à usage individuel est considéré comme à usage collectif, à l’exception des établissements de natation visés par la loi du 24 mai 1951) dont le bassin est enterré ou semi-enterré.
Ne sont pas concernées : les piscines situées dans un bâtiment, les piscines posées sur le sol, gonflables ou démontables, les établissements de natation qui font l’objet d’une surveillance par un maître-nageur sauveteur.
 
C’est le propriétaire pour les piscines existantes ou le maître d’ouvrage pour les nouvelles piscines qui a la responsabilité d’installer ou de faire installer un dispositif de sécurité.
En cas de non-respect de la loi, sont prévues une peine de 45 000 euros et des sanctions pénales.
Extrait de la loi du 3 janvier 2003 relative à la sécurité des piscines : 
« Art. L. 152-12. Le non-respect des dispositions des articles L. 128-1 et L. 128-2 relatifs à la sécurité des piscines est puni de 45000 euros d’amende ».

 

Les personnes morales peuvent être déclarées responsables pénalement dans les conditions prévues par l’article 121-2 du Code Pénal, des infractions aux dispositions des articles L. 128-1 et L. 128-2. « Les peines encourues par les personnes morales sont : 
l’amende, suivant les modalités prévues par l’article 131-38 du Code Pénal ; les peines mentionnées aux 2° à 9° de l’article 131-39 du Code Pénal. »
La révision des quatre normes relatives aux équipements de protection des piscines privées engagée par la Commission de Normalisation AFNOR a abouti à la parution de nouvelles normes le 30 avril 2004 avec prise d’effet au 5 mai 2004.

 

Norme NF P 90-306 :  » Barrières de protection et moyens d’accès au bassin  » (barrières souples ou rigides d’une hauteur d’au moins 1,10 m entre deux points d’appui, munies d’un portillon à verrouillage automatique et/ou manuelle).
Norme NF P 90-307 :  » Systèmes d’alarmes  »
Norme NF P 90-308 :  » Couvertures de sécurité et dispositifs d’accrochage  »
Norme NF P 90-309 :  » Abris (structures légères et/ou vérandas) de piscines  »

 

En savoir plus

  • www.afnor.fr
  • BARRIERE DE SECURITE : http://www.piscine-securite.com/
  • VOLET : http://www.abriblue.com/
  • COUVERTURE A BARRES : http://www.albiges.com/
1 2